15/05/2005

7.5mm Schmidt-Rubin Modèle 1911

La cartouche suisse d'ordonnance Modèle 1911 est une évolution du Modèle 1890/03. On avait cherché dès 1905 à améliorer son rendement et on s'est aperçu qu'il était nécessaire d'augmenter la capacité de l'étui. Il en résulte une cartouche à balle pointue montée sur un étui plus long de 2mm par rapport à celui de la munition Modèle 1890. A nouvelle cartouche, nouveau fusil, en fait on modifie légèrement l'ancien modèle en l'équipant d'une culasse plus résistante. Utilisé depuis 1911, cette cartouche donne toujours satisfaction à ses utilisateurs. Elle est très populaire chez les tireurs sportifs et les militaires n'ont procédé à son remplacement que progrèssivement depuis 1990.

H : 77,8 mm

Dia : 7,69 mm

Vitesse : 808 m/s

Energie : 386 kgm

20:28 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

gp11 L'incroyable GP 11 De toutes ces variantes est née, entre la fin du 19ème et le début du 20ème siècle, l’incroyable GP11, 7,5 x 55, douille en alliage de nickel, à balle blindée en acier nickel, demi-blindée à pointe en plomb, à grains de phosphore, en bois (couleur verte), à blanc (type monobloc en plastique de couleur verte), GP11 inerte à 2 cannelures et de manipulation à 3 gorges et, le célèbre magasin utilisé par les militaires à 6 coups, en carton brun.



Le XXe verra d'autres changements mineurs sur la GP11, calibre 7,5 x 55, elle sera plaquée cupronickel, amorce au mercure non corrosive, anneau de lubrification. Le 15 juillet 1921, la fabrique de Thoune crée l'événement en réalisant 6000 cartouches Tomback en laiton (balle à deux chambres) pour la compétition. Après la leçon donnée aux Suisse par les Américains aux CM de Milan (1922), sa vitesse initiale sera améliorée, ainsi que sa douille (nickel). Elle sera produite à 19300 exemplaires, référencés P et Q (le sens de ces lettres n'a jamais été divulgué...) et à 5000 exemplaires, référencés 13 et 38 d'une longueur totale de 34, 7mm au lieu des 29 d'origine. Avec cette nouvelle munition, les tireurs suisses seront de retour sur la plus haute marche des podiums. La production sera complétée par 2400 unités No 13 et par 18000 unités No 38. Les succès de 1925 ont contribué à la fabrication d'une cartouche de match spéciale pour l'exportation. En 1929, 20600 pièces seront produites. Elles seront emballées en cartons de 20 unités. Une deuxième édition sera produite en 1931. Sa production sera provisoirement arrêtée en 1939.



1948, Emil Grünig gagne la médaille d'or lors des CM à Londres (1948) avec de la Tombak 37mm d'Altdorf. August Hollenstein reprend le titre à son compte et double la mise lors des CM à Oslo (1952). Kurt Müller remporte la dernière médaille d'or olympique dans le Match couché (60cps) à la carabine 300m, au JO de Mexico (1968). Structure de ses cartouches : 3,25gr de poudre et balle en alliage "tombak" de 13gr. Dès 1961, la douille est usinée en laiton de Selve et le projectile en acier de 11,3g est livré par la Société Manurhin (F).Fin du XXe, la fabrique de Thoune surprend avec une nouveauté mondiale. La nouvelle cartouche 7,5x55 Swiss Match/11,3g avec sa nouvelle balle Sierra en alliage "tombak". Grâce à ce nouveau type de balle, la vie de nos canons sera ainsi prolongée et, les résultats des tireurs suisses seront au "top" niveau lors des derniers CM ! Il faudra l’arrivée, après de nombreux tests entre 1981 et 1987, de la petite sœur au calibre 5.6x45 mm pour Fass 90, la nouvelle GP90 (douille en alliage de nickel et en cuivre à partir de 1998), calibre 5,6 x 45, pour "compromettre" la fabrication militaire des GP11.


Écrit par : anne 'o nyme | 01/06/2005

7,5 x 55 GP11_ Bonjour,
Dans l'article de anne 'o nyme il y a à boire et à manger!Beaucoup d'inexactitudes.Etes vous intéressepar des corrections,avec référence dans la mesure du possible

Écrit par : Albert Rollero | 13/11/2007

Armes et munitions Bonsoir anne 'o nyme,

Je suis toujours surpris de lire quelques textes sur le sujet des munitions suisses et, qui sont tirés de nos recherches personnelle.

N'ayant jamais frappé nos texte d'un copyright, je vous demande à l'avenir de ne pas faire des résumés aussi hilares !

Consultez aussi le site du tir sportif Chardonne-Jongny pour de plus amples renseignements

Bien amicalement, un ancien Matcheur suisse à 300m et 50m, 3 positions.

Écrit par : Ducret | 12/01/2008

il me semble que vous meler 2 munition diferante la gp11 ne corespond pas du tout a la munition pour le 1889. deja visuelement la 1889 a de l'ancienne poudre et son bout est arondit. si vous croyer que c'est la meme chose essayer de mettre de la gp11 dans un 1889 vous verez bien (si vous etes encors vivant)

Écrit par : h5n1 | 07/11/2008

Voila c'est corrigé !

Écrit par : leben | 30/12/2008

bonjour jaurais aimer achetez des cartouches de schmit rubin calibre 7,5 55 merci de me contacter au 0630258059

Écrit par : horvath | 12/05/2009

Bonjour, je ne suis pas armurier, et je ne suis pas en France

Écrit par : moi | 12/05/2009

balles bonjour jai quelques balles mais je ne ces pas les lires jespere que quelquen me repondra voici mes balles p138.38.2.s plusetoile p207.38.8.s plus etoile . 208.38.p.VII a1 trais vert sur lamorce et la pointe de la balle et noire. v .4.p.16. s.s.312. L .c.42. f.n.57. 19.39.sbII. 172.36.p.s plus etoile lamorce a un traisrouge etla pointe et rouge. merci pour me repondre

Écrit par : galvez | 24/02/2010

Exceptionnel n'est pas le mots correcte pour classer votre site, on parie que vous avez toujours du potentiel à présenter sur ce blogue, en tout cas, il vous remercie pour toutes ces partages.

Écrit par : cote match france honduras | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.