31/05/2005

351 Winchester Self-Loading

Réalisée par la firme Winchester en 1907 pour chambrer son propre fusil Mod. 1907, en remplacement de la précédente .35 Winchester moins puissante, cette cartouche fut largement distribuée aux forces de police, même en Europe.
Elle fut adoptée notamment en France, où l'arme d'ordonnance choisie était la carabine semi-automatique Winchester Mod. 1907.
Cette cartouche n'a été utilisée qu'en quantité limitée par les troupes françaises pendant la première et la seconde guerres mondiales, ayant été attribuée à des détachements de la Gendarmerie Mobile, par la suite elle fut employée par les combattants de la Résistance.

00:19 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/05/2005

6.5mm x 54 Mannlicher-Schoenauer

La cartouche 6.5mm Mannlicher-Schoenauer est la version à douille rainurée de la 6.5mm x 54 R, dont elle garde les dimensions et les qualités balistiques.
Elle avait été réalisée pour le fusil à obturateur tournant-coulissant Mannlicher Mod.1903, adopté la même année par l'armée grecque. Ce fusil était la première arme de petit calibre adoptée en Grèce sur vaste échelle pour remplacer plusieurs autres types achetés jusqu'alors par petit lots.
La cartouche a été la munition d'ordonnance grecque jusqu'à la fin de seconde guerre mondiale, date à laquelle elle a été remplacée par la .303 British que les Anglais fournissaient déja à la Grèce depuis 1940, et qui à son tour a cédé la place en 1954, à la 7.62mm OTAN
 

15:41 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

41 Magnum

Réalisée en 1964 pour répondre à la demande de certains Départements de la Police des Etats-Unis, elle a été présentée par la maison Smith & Wesson au moi de juin de la même année, en même temps que le revolver qui lui était destiné, c'est-à-dire le model 57, qui était une copie du précédent modèle réalisé dans le calibre .44 Smith & Wesson Magnum.

15:30 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

9mm Court

Etudiée vers 1907 par John Browning et fabriquée en 1908 par la FN belge comme munition pour la nouvelle Browning militaire FN, cette cartouche est également connue comme 9mm Berretta  Court, .380 ACP, .380 Auto.
Cartouche d'ordonnance Italienne à partir de 1934, elle est également connue comme 9mm M34.
En Italie elle était fabriquée non seulement par des sociétés privées, mais aussi par les établissements pyrotechniques militaires de Bologne et de Capua.

15:22 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/05/2005

44 Smith & Wesson Russian

Cette cartouche, très répandue en Europe, a été réalisée par la maison Smith & Wesson en 1870, pour chambrer un revolver militaire mis au point pour le gouvernement tsariste, et dénommée précisément " Russian ", pour la distinguer de la précédente " American " dont elle était issue.
Après s'être affirmée rapidement même dans le domaine civil grâce à sa puissance et à sa précision, cette munition commença à déchoir lors de l'introduction des poudres sans fumée. 

16:47 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

10.35mm Ordonnance Italienne

La cartouche de 10.35mm Ordonnance Italienne est née avec le pistolet à rotation Chamelot-Delvigne Mod. 1874 adoptée par l'armée italienne, et a été successivement utilisée dans des revolvers Glisenti Mod. 1889 ( Bodeo ) et Hermanos Orbea Mod. 1916 ( Tettoni ), dernier pistolet à rotation et premier revolver portant officiellement ce nom, adoptée par les forces militaires italiennes.
Cette cartouche, plus connue par la suite comme 10.40mm, a beaucoup d'autres appellations :
10.40mm Chamelot-Delvigne, 10.35mm Bodego, 10.35mm Glisenti M1889 etc...
Dotée d'un faible pouvoir d'arrêt, elle ne convient à la défense personnelle qu'à de coutres distances.

16:39 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/05/2005

38 Smith & Wesson

Cette cartouche a été conçue par la maison Smith & Wesson en 1876, et comme cartouche militaire, adoptée en Grande-Bretagne en 1930, après avoir été réélaborée, à partir de 1926, par la Royal Small Arms de Enfield, qui en avait réalisé une version particulière dénommée .38/200 ( 200 indiquant le poids de la balle en grains* ), interchangeable avec la munition américaine.
 
* 1 grains = 0.065 gramme

19:02 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

21/05/2005

11mm Gras

Il s'agit de la première cartouche militaire à douille métallique, adoptée par les forces militaires françaises pour moderniser les fusils Chassepot Mod. 1866 qui pendant la guerre franco-prussienne de 1870, semblaient avoir été surclassés par les fusils de l'ennemi; toutefois, ces derniers utilisaient encore, eux aussi, des munitions à douille en papier, et en définitive le Chassepot était supérieur au fusil allemand Dreyse.
Le fusil Chassepot Mod. 1866 avait cependant de nombreux défauts, qui rendirent indispensable sa transformation en vue de l'adapter à la nouvelle cartouche métallique.
Parmi les différents projets présentés, celui du Capitaine Basile Gras fut considéré comme le meilleur, et donna successivement son nom à la cartouche adoptée en 1874.

21:05 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

11mm Mauser

Il s'agit de la première cartouche conçue par l'allemand Paul Mauser en 1870, pour son "Infanteriegewehr 1871". Lorsque la Prusse S'aperçut, en 1870, pendant la guerre avec la France, que les fusils Chassepot français adoptés en France en 1866 étaient supérieurs du point de vue balistique à son propre fusil à aiguille Dreyse adopté en 1841, les experts décidèrent qu'il fallait créer un nouveau fusil pour l'infenterie. Vers la fin de 1870, les frères Paul et Wilhelm Mauser présentèrent donc à la commision militaire pour l'armement leur fusil fabriqué à Spandau, et la munition correspondante dans le calibre 11.15mm.

20:55 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

30-40 Krag

La cartouche .30-40 Krag, connue également comme .30 US Army, a été la première cartouche militaire de petit calibre adoptée par les forces militaires américaines.
Mise au point par l'ordonnance department en 1892 pour le fusil Krag-Joergensen fabriqué par l'arsenal de Springfield à partir de 1893, elle a été disrtibuée aux troupes avec ce dernier à partir de 1894.
l'arme était une copie légèrement modifiée du fusil homonyme réalisé en Norvège, en 1885 auprès de la fabrique d'armes de Kingsberg, par le capitaine Ole Krag, directeur de cette usine, et par l'armurier Erik Joergensen, et adopté par l'armée Danoise en 1889 dans le calibre 8mm x 58.
Aux Etats-Unis, ce fusil remplaça l'ancien Springfield à un coup de calibre .45-70.
 
 

20:39 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/05/2005

7.62mm Tokarev

Cette cartouche a été réalisée par l'Union Soviétique à partir de 1926, et adoptée, en 1930 comme cartouche d'ordonnance pour le pistolet automatique Tokarev Mod. 30.
Le projet de la munition, de même que de l'arme, est dû à l'ingénieur Fedor Vasilevich Tokarev, qui est également l'inventeur du fusil semi-automatique Modèle 40.
La cartouche 7.62mm Tokarev dérive de la 7.63mm Mauser, avec laquelle elle est souvent interchangeable.

23:28 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

9mm Makarov

La cartouche 9mm Makarov Mod. 1946 dérive de la cartouche expérimentale Allemande 9mm Ultra, dernière de la série de cartouches Ultra mises au point par la maison Geco vers la fin de la seconde guerre mondiale pour chambrer le pistolet automatique Walther PP Export.
La cartouche soviétique, mauvaise copie de la 9mm Geco Ultra, est due à l'ingénieur Makarov dont elle a pris le nom.
perfectionnée jusqu'en 1950, elle est devenue la cartouche d'ordonnance soviétique, en 1951, pour être employée dans les pistolets militaires Makarov ( qui à leur tour étaient une copie du Walther PP )

23:18 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

38 ACP Super

La cartouche .38 Automatic Colt Pistol Super, ou .38 Super Auto, a été étudiée à partir de 1928 par Remington, pour améliorer la précédente cartouche .38 ACP en vue de permettre à certains pistolets Colt de ce calibre d'obtenir des puissance égales à celles de certains calibres européens contemporains.
Les dimensions sont  identiques à celles de la .38 ACP.

18:36 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

38 Auto Colt Pistol

La cartouche .38 ACP, qui est également connue comme .38 Auto Pistol, appartient à la série de cartouche pour pistolets réalisée par John Browning vers la fin du 19 ème siècle.
Cette cartouche a été prise en considération par la maison Colt en 1900, pour chambrer son pistolet automatique Colt Mod. 1900, conçu pour les forces militaires américaines, qui ne l'ont cependant pas adopté, ce calibre ayant été considéré comme inadéquat après l'expérience négative de la .38 Long Colt.   

18:29 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

6.5mm x 54 R Mannlicher

Il s'agit  d'une cartouche conçue en Autriche vers 1892, adoptée en 1893 par  la Roumanie  et en 1895 par la Hollande, qui avaient l'une et l'autre acheté une certaine quantité de fusils Mannlicher-Schoenauer Mod. 1892. Par cette adoption , la Hollande entrait en possession de la première cartouche militaire de petit calibre, qui devait remplacer la 11.3mm x 50 R adoptée en 1871 et la 11 mm x 52 R adoptée en 1878.

18:18 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30 M1 Carbine

La cartouche de calibre .30 M1 Carbine a été étudiée par la société Winchester, qui l'a réalisée vers la fin de 1940 en modifiant la cartouche de .32 Winchester S.L. de 1906, pour répondre à une spécification de l'Ordonance Department de l'US Army qui était à la recherche d'un nouveau calibre pour carabine légère à attribuer à certaines unités de l'armée, en remplacement du pistolet automatique Colt Mod. 1911 calibre .45.
En effet celui-ci, malgré sa puissance et sa fiabilité, n'était toujours qu'un pistolet et en conséquence ne pouvait se prêter au combat que dans des circonstances particulières.
Le poids inférieur  de presque 2 kg de la carabine 30 M1 par rapport au fusil Garand en 30-06 , en firent l'arme préférée des corps spécialisés tels que l'infanterie de marine et les parachutistes.  
A gauche balle ordinaire et à droite balle traçante.

18:00 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (55) |  Facebook |

7.62mm Mosin-Nagant

Cette cartouche a été étudiée vers 1890, et adoptée comme cartouche d'ordonnance de l'armée russe en 1891, en même temps que le fusil à odturateur tournant-coulissant Mosin-Nagant Mod. 1891 pour lequel elle avait été conçue.
La cartouche et le fusil avaient été mis au point par le colonel Sergei Mosin de l'artillerie impériale russe, et par les techniciens belges Emile et Léon Nagant, pur remplacer le fusil Berdan Mod. 1871 et sa munition de gros calibre.
Le fusil et la cartouche Mosin-Nagant étaient connus à l'époque, en Russie, comme fusil et cartouche de 3 lignes Mod.1891, la "ligne" étant une ancienne unité de mesure russe égale à 2.54mm; trois lignes correspondaient donc à 7.62mm. En 1917, à l'adoption du système métrique décimal, le "3 lignes" devint automatiquement 7.62mm.
Le fusil Dragunov SVD est toujours chambré dans ce calibre.
 

17:00 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/05/2005

7.5mm Schmidt-Rubin Modèle 1911

La cartouche suisse d'ordonnance Modèle 1911 est une évolution du Modèle 1890/03. On avait cherché dès 1905 à améliorer son rendement et on s'est aperçu qu'il était nécessaire d'augmenter la capacité de l'étui. Il en résulte une cartouche à balle pointue montée sur un étui plus long de 2mm par rapport à celui de la munition Modèle 1890. A nouvelle cartouche, nouveau fusil, en fait on modifie légèrement l'ancien modèle en l'équipant d'une culasse plus résistante. Utilisé depuis 1911, cette cartouche donne toujours satisfaction à ses utilisateurs. Elle est très populaire chez les tireurs sportifs et les militaires n'ont procédé à son remplacement que progrèssivement depuis 1990.

H : 77,8 mm

Dia : 7,69 mm

Vitesse : 808 m/s

Energie : 386 kgm

20:28 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

7.65mm Luger ou Parabellum

La cartouche 7.65mm Parabellum a été réalisée au début du 20 ème siècles par la maison allemande Deutsche Waffen und Munitions Fabrik ( D.W.M. ) Le pistolet automatique Luger P.08 a été conçu pour cette cartouche, mais ne s'est affirmé qu'avec le calibre 9mm Luger ou Parabellum, car malgré sa puissance, la cartouche 7.65mm Parabellum n'était pas considérée comme une munition convenant parfaitement à l'emploi militaire.

20:15 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

45 Colt U.S. Government

La date de naissance de la cartouche .45 Colt n'est pas certaine, mais peut se situer entre 1871 et 1873.
Conçue et étudiée par Colt pour le revolver destiné à devenir le plus fameux du monde, elle était également connue aux Etats-Unis comme cartouche calibre .45 U.S. Cavalry.
Son adoption par les forces militaires américaines eu lieu en 1875, lorsque la cavalerie fut dotée du revolver Colt Single Action Army Model 1873. En 1892, elle fut remplacée comme cartouche d'ordonnance par la .38 Long Colt, mise au point pour le revolver à double action Model 1892.

20:05 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11mm Ordonnance Française

Il s'agit de la première cartouche à douille métallique pour arme courte adoptée par les forces militaires françaises. Entrée en service en 1873 avec le revolver d'ordonnance Chamelot-Delvigne Mod.73, elle y resta jusqu'en 1892, date à laquelle elle fut remplacée par la 8mm Lebel.

16:57 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

32 Smith & Wesson

Conçue en 1878 par la société Smith & Wesson pour le revolver homonyme Mod.1 à simple action, cette cartouche est l'une des plus anciennes munitions réaliseés à l'usage de la police, et a trouvé une certaine diffusion en Amérique Latine et en Europe, par contre, aux Etats-Unis, on lui a toujours préféré des calibres supérieurs.

16:45 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

7.63mm Mauser

Cette cartouche est une dérivation de celle qui avait été conçue en Allemagne par l'armurier Hugo Borchardt, en 1893 et fabriquée par la maison Ludwig Loewe & Co, qui a également mis au point la même année le pistolet automatique Borchardt, ancêtre du Luger P.08.
Réélaborée par Paul Mauser  qui voulait l'adapter à son propre pistolet automatique Mod.1896, elle fut légèrement modifiée et la balle fut encastrée plus profondément dans la douille.
Le calibre original de 7.65mm fut réduit à 7.63mm, et la puissance augmenta considérablement .

16:36 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

455 Webley Automatic

La cartouche .455 Webley Automatic est une tentative maladroite qui avait pour but d'utiliser dans une arme automatique le calibre employé pour les revolvers, qui était déja en discussion et devait être remplacé par la suite par le calibre .380.
La cartouche réalisée en 1912, s'inspirait de la .45 ACP, et son calibre effectif était de .456.
Adoptée en 1915 -, elle fut presque totalement abandonnée à la fin de la première guerre mondiale.

16:21 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/05/2005

7.65mm Long

La cartouche  7.65mm Long, connue également comme 7.65mm Française, est tout simplement la .30 Pedersen américaine, utilisée en France en 1934 par l'ingénieur Charles Petter de la Société Alsacienne de Constructions Mécaniques ( SACM ) pour charger son pistolet MAS Mod. 35A, qui est le premier pistolet automatique étudié et construit en France, et adopté par les forces militaires françaises.
Pour les essais des premiers pistolets, plusieurs milliers de cartouches .30 Pedersen furent achetés aux Etats-Unis; ces cartouches furent rebaptisées en France 7.65mm MAS, d'après le nom du fabricant français ( Manufacture d'Armes de St-Etienne ).
Le calibre 7.65mm MAS devint ainsi, en 1935, une munition d'ordonnance, en remplacement de la 8mm modele 1892, cartouche d'ordonnance depuis 1892.

H : 30,20 mm

Dia : 7,85 mm

Vitesse : 340 m/s    

Energie : 33 kgm 

18:07 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

455 Revolver MK 1 et MK 2

La cartouche calibre .455 Revolver MK1, ou .455 Enfield MK1, ou encore .455 Webley MK1, est une amélioration de la cartouche pour revolvers d'ordonnance britanniques de calibre .478, et est également connue comme .455/.476. Réalisée en juillet 1891, elle fut adoptée par l'armée anglaise en 1897.
Au Etats-Unis, où elle a été également fabriquée, elle était connue comme .455 Colt.
La cartouche originale .455 MK1 avait une douille bridée, droite, en laiton, de 22.09mm de long, une charge de poudre noire, une balle de 17 g en plomb nu et une amorce de type Berdan. La version  succesive, MK1 Cordite, avait à la place de la charge de poudre noire, 0.43 g de cordite, qui était la nouvelle poudre sans fumée.
La .455 MK2 Cordite avait une douille plus courte de 3mm
 
à gauche la MK1 et à droite la MK2.
 



17:37 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

7.5mm Mas 1929

Les premières expériences qui devaint amener à la cartouche 7.5mm Modèle 1924, connue également comme 7.5 x 54; 7.5mm MAS et 7.5 Ordonnance Française, ont été entreprises en 1920, au moment de la mise au point du fusil-mitrailleur Châtellerault. Cette cartouche devait servir en outre à chambrer les fusils d'infanterie, pour remplacer l'ancienne munition 8mm Lebel modèle 1886.
La cartouche examinée fut définitivement réalisée dans le calibre 7.5mm x 58 comme modèle 1924, mais les résultats s'étant avérés inférieurs aux prévisions, des modifications furent apportées qui aboutirent à la cartouche 7.5mm x 53.5 modèle 1929.
En 1934, le fusil Lebel modèle 07/15 à obturateur tournant-coulissant fut à son tour rechambré pour pouvoir tirer la nouvelle cartouche, et fut remplacé en 1936 par le nouveau fusil MAS modèle 1936.
La cartouche 7.5mm x 54 est restée la munition d'ordonnance française jusqu'en 1980, date à laquelle elle a été définitivement remplacée par la nouvelle cartouche de calibre 5.56mm.

00:27 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

45-70 U.S. Government

Choisie par une commission gouvernementale comme calibre d'ordonnance de l'armée américaine en 1873, la cartouche de calibre .45-70, connue également comme .45-70 Sharps, .45-70 Sharps ( Straight ) et .45-2.1" Sharps, avait été étudiée expressément pour être tirée par le fusil Springfield U.S. Model 1873, issu de la conversion des anciens fusils à chargement par la bouche dont le calibre avait été réduit.
Cette arme, à un coup, à chargement par la culasse, avec obturateur type "trapdoor", fut utilisée par l'armée américaine pendant 19 ans.
la cartouche avait en outre une désignation plus détaillée, à savoir .45-70-405, signifiant qu'elle avait 70 grains de poudre et une balle de 405 grains dans un calibre .45. 

00:05 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

13/05/2005

8mm Modèle 1892

La cartouche 8mm a été réalisée en france vers 1887, et adoptée à partir de 1892 pour le revolver Saint-Etiènne Mod. 1892, attribué à l'armée française comme revolver d'ordonnance en remplacement du revolver Mod. 1873 cal. 11mm.
Le revolver Saint-Etienne a été l'arme portative française pendant très longtemps, arrivant jusqu'à la seconde guerre mondiale, au cours de laquelle un certain nombre d'exemplaires ( assez limité, à vrai dire ) était encore utilisé en europe; dans les anciennes colonies françaises, par contre, il était encore très répandu.

18:43 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

12/05/2005

8mm Lebel 1886

La cartouche 8mm Lebel est due au colonel Gras, au capitaine Désaleux et à l'ingénieur Paul Vieille, qui la mirent au point de février à mai 1886, en l'obtenant partiellement a partir de la précédente cartouche Gras dont elle gardait le culot. Les techniciens français conçurent l'idée de réaliser une cartouche de petit calibre ( petit pour l'époque, bien entendu ! ) en 1884, lorsqu'ils eurent la possibilité de disposer d'un nouveau type de poudre à feu, la poudre V qui brûlait sans laisser de résidus ni de fumée, et avait une puissance permettant de réduire la dose de 60 %. La nouvelle cartouche fut adoptée par l'armée française en 1887, avec le nouveau fusil à obturateur tournant-coulissant Modèle 1886, ou Lebel. Elle resta en service dans l'armée jusqu'à la fin de la première guerre mondiale, et fut encore utilisée par la suite pour l'instruction des recrues et dans certains détachements coloniaux, à peu près jusqu'en 1936.

22:55 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |