26/07/2008

.22 VL

.22 VLMis au point a partir d'un propulsif découvert par Jules Van Langenhoven, ingénieur-chimiste de son état, ce système, qui semblait n'avoir interessé personne en Europe, avait été utilisé par la firme américaine Daisy et Heddon, célèbre producteur d'armes a air comprimé, pour la commercialisation de carabines en calibre .22. La fabrication en série, commencée en 1967, se poursuivit jusqu'en 1969. Ce qui fait l'originalité de la munition VL, c'est évidement l'absence totale d'étui et d'amorce. Une munition .22 VL se présente sous la forme d'une balle de calibre .22 en plomb, à la base de laquelle est attaché un cylindre de matière jaunâtre, de même diamètre que la balle et d'une longueur de 5mm. La mise à feu constitue la seconde partie originale du système. Comme dans une arme à air classique, la carabine VL contient un cylindre dans lequel se déplace un piston qui comprime fortement l'air lors de l'action sur la détente et c'est le mince jet d'air à très haute température qui est dirigé sur le milieu de la base de la pastille propulsive qui provoque la mise à fau.

H : 13,5 mm

Dia : 5,7 mm

Vitesse : 367 m/s

Energie : 13 kgm

 

13:59 Écrit par 0 dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/07/2008

.338 Lapua Magnum

338 Lapua MagnumEn 1983, la société américaine Research Armament Co. entreprenait des recherches pour la réalisation d'une cartouche de tir à longue distance, d'une puissance intermédiaire entre le 7,62mm et le 12,7mm. Les premiers essais étaient réalisés à partir d'un étui de .416 Rigby, rétreint à .338. Présenté à l'U.S. Navy, le projet n'a pas été retenu. Mais la cartoucherie finlandaise Lapua s'y est intéressée et a développé sur cette base une munition de tir et de chasse.

H : 90 mm

Dia : 8,44 mm

Vitesse : 900 m/s

Energie : 668 kgm

 

21:37 Écrit par 0 dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

14/07/2008

.577/.450 Martini-Henry

.577-.450 Martini HenryLe remplacment du fusil Snider par une arme de plus petit calibre a donné lieu à de longs essais qui aboutirent en 1871 avec l'adoption du fusil Martini-Henry le premier avec chargement par la culasse de l'armée britannique. La munition fut mise au point par William Thomas Eley et le colonel Boxer, son emploi devait s'étendre au Moyen-Orient et à quelques pays européens comme le Portugal, cette munition resta en service jusqu'en 1888, date à laquelle elle a été remplacée par la 303 Britich dont l'utilisation fut plus longue.

à gauche une cartouche d'époque et à droite un fabrication actuelle

H : 79,24 mm

Dia : 11,55 mm

Vitesse : 411 m/s

Energie : 267 kgm

20:39 Écrit par 0 dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

13/07/2008

.222 Remington Magnum

222 Rem MagnumConçue par Remington, en collaboration avec Springfield Armory, pour un usage militaire, cette cartouche ne fut pas adoptée. Elle a été commercialisée en 1958. La douille a une capacité de 20% supérieure à celle de la .222 classique et de 5% à celle de la .223 Remington. Destiné en principe, au tir des nuisibles ( Varmint ), ce calibre a été surtout employé pour le tir sur cibles. La douille, avec collet élargi, a servi de base pour réaliser la fameuse 6 x 47mm qui est une "Wildcat" dont les performance sont supérieures à celles de la cartouche d'origine.

A gauche une 22 lr pour comparaison.

H : 57,91 mm

Dia : 6,43 mm

Vitesse : 1048 m/s

Energie : 181 kgm

23:03 Écrit par 0 dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

6mm B.R.

6mm BRLa 6mm B.R., créée par Remington en 1981 ( en même temps que les 22 B.R. et la 7mm B.R. ), était destinée à concurrencer la 6mm P.P.C.. Il s'agissait en fait d'une Wildcat, obtenue à partir d'une douille 308 B.R., exclusivement prévue pour cet usage, avec des parois plus minces, et surtout un logement d'amorce "small rifle". Malheureusement, cette cartouche eut peu de succès en raison de la complexité de transformation de l'étui 308, ce qui nécessitait un jeu d'outils spécial, comprenant cinq matrices, plus un alésoir interne du collet. Actuellement, Remington produit enfin des étuis 6mm B.R., prêts à être chargés; il est également possible de reformer des douilles de 7mm B.R., en utilisant simplement unjeu d'outils standard. L'avantage de la 6mm B.R., par rapport à la 6mm P.P.C., est la possibilité d'employer une culasse classique prévue pour recevoir des culots types 8mm Mauser ou 30-06. Quant à la précision, elle est comparable à celle obtenue avec la 6mm P.P.C.

H : 59,05 mm

Dia : 6,17 mm

Vitesse : 960 m/s

Energie : 213 kgm

20:27 Écrit par 0 dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/07/2008

8 x 50R Mannlicher Autrichienne

8x50R MannlicherIl s'agit de la première cartouche autrichienne d'ordonnance de petit calibre ( après la 8mm Kropatschek adoptée partiellement ) qui a remplacé la 11mm M/77 Wendl. Adoptée par l'armée autrichienne en 1888 pour le fusil Mannlicher-Schoenauer à obturateur coulissant 1888 et ses modèles succesifs, et devint également la munition d'ordonnance de l'infanterie en Bulgarie, Grèce, et Hongrie. Cette cartouche resta en service jusqu'en 1930, et fut remplacée à cette date par la 8 x 56R hongroise

H : 76 mm

Dia : 8,2 mm

Vitesse : 620 m/s

Energie : 335 kgm

12:45 Écrit par 0 dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |